Tigran Hamasyan, pianiste entre jazz et tradition

 

Ana, Arménienne et reporter radio d’EntreVoix, a eu l’occasion de rencontrer Tigran Hamasyan, pianiste Arménien. Elle l’a interviewé en arménien lors de son passage dans la ville de Nîmes en juillet 2011.

Tigran Hamasyan, pianiste Arménien entre jazz et tradition 

Tigran Hamasyan est originaire de la ville de Gyumri en Arménie. Ce pianiste talentueux a débuté sa passion pour son instrument de prédilection dès l’âge de 2 ans. Bercé par des influences rock et classiques que lui ont inspirées ses grands-parents, Tigran Hamasyan s’est alors plongé dans l’univers musical des pianistes. La passion s’est accrue lors de ses cours de musique durant sa scolarité en Arménie. Il fait alors la rencontre d’un professeur de jazz qui lui ouvre les portes vers le monde des pianistes de jazz traditionnel arménien.

Une ascension vers la passion 

Puis au fil des années, Tigran Hamasyan continuera de jouer et de composer en solo, tout en participant en parallèle à une formation de musique classique durant 12 ans dans son pays d’origine. Parvenu à l’adolescence, sa famille décide de déménager aux Etats-Unis. Là, il entamera ses études de musique contemporaine à l’université de Californie de Los Angeles. C’est à son arrivé sur le continent américain que commence sa carrière. Dès 2006, il est propulsé en tant que musicien hors-pair, notamment grâce à ses prix remportés lors de nombreux festivals de jazz.

Rencontre dans le Sud 

Enfin, après de multiples représentations de par le monde et grâce à sa rencontre avec Stéphane Kochoyan, Tigran Hamasyan débarque à Nîmes pour se produire sur scène au théâtre Christian Liger. Il se produit également à l’Auditorium de l’hôtel Atria. Il exprime alors profondément son attachement pour cette ville antique. Ses concerts sont un moments de musique intense qui rendent les Nîmois profondément attachés à ses récitals. Dorénavant, Tigran Hamasyan souhaite revenir régulièrement à Nîmes pour des concerts à guichets fermés !

http://www.tigranhamasyan.com/

Reportage : Ana Gevorkian – Regards de jeunes

Leave a Comment