Mister France, un concours virilement beau

Mister France, un concours typiquement masculin

Créé en 1993, le comité Mister France prend de l’ampleur. A l’image de Miss France, le concours Mister France nous offre son lot de divertissements. Danses, défilés, chorégraphies sont au rendez-vous pour donner un spectacle à la hauteur des attentes et des espérances de chacun. Après toutes les étapes sélectives, on connaît enfin quel candidat repartira avec l’écharpe, quelle région sera représentée pour l’année à venir.

Mister France, un concours de plus en plus médiatisé

Depuis le début des années 2000, le concours Mister France a une plus grande notoriété. Il bénéficie d’une exposition médiatique, étant notamment régulièrement télédiffusé. Le 3 juin 2003, le concours de Mister France passe en direct sur TF1. Mister France est présenté par Laurence Boccolini. Le programme a réuni cinq millions de téléspectateurs soit 27,6 % de parts de marché selon Médiamétrie. À partir de mars 2008, le concept de Mister France est relancé et modernisé.

Cette année, la finale de Mister France est prévue au printemps 2018. Le précédent vainqueur de la compétition, Eloy Péchier, sera présent pour remettre son écharpe au nouveau lauréat.

Mister France, une élection en plusieurs étapes

Elégance, charisme et culture sont les principales qualités recherchées pour être lauréat. Afin de pouvoir représenter sa région à la grande finale de Mister France, il faut passer plusieurs étapes. Cela va du concours départemental à régional. L’accession au titre se base sur des critères de beauté, de facultés de communication et d’engagement personnel. Les candidats sont jugés par un jury de personnalités du show-business et par le public qui vote selon diverses méthodes. Chaque candidat doit impérativement respecter les consignes suivantes pour pouvoir figurer à l’élection nationale : être âgé de 18 à 35 ans (dérogation possible, notamment pour les mineurs émancipés),  mesurer au minimum 1,80 m, être de nationalité française, être célibataire, n’avoir jamais été marié et ne pas vivre en concubinage.

Mister France, Mister Cévennes et Mister Occitanie

En ce qui concerne la région Occitanie, la première phase du concours est celle de l’élection de Mister Cévennes. Les trois vainqueurs de Mister Cévennes ont ensuite le droit de participer à l’élection de “Mister Occitanie”, l’échelon régional de ce concours.

Maxime, Nîmois de 22 ans, nous parle de la préparation requise pour être dans les meilleures conditions :‘’ C’est une préparation mentale parce que défiler, devant des centaines de personnes, que ce soit habillé ou en sous-vêtements, n’est jamais chose facile. Une préparation physique est indispensable, donc entraînements en salle de sport pour avoir une bonne condition. Il y a également le test de culture générale. C’est pourquoi, il faut se tenir au courant de l’actualité, et surtout bien savoir se présenter tout en ayant une bonne élocution. Il faut tout de même savoir que l’on représente une région, que des personnes nous suivent et il se peut que des jeunes nous voient comme un exemple. ‘’

Le 11 novembre 2017, c’est Thomas Cornelus, Montpelliérain de 25 ans et doctorant à l’Institut de Droit Européen des Droits de l’Homme qui a reçu l’écharpe de Mister Occitanie.

 ‘’C’était vraiment une super journée et une super soirée. En parallèle de mes études, je suis juriste dans un cabinet de conseils. C’est beaucoup de travail, mais quand c’est fait avec passion, ça devient tout de suite intéressant.”

Thomas Cornelus est passionné de chant, de mannequinat et de cuisine : “j’adore les plats asiatiques”. Avant cette élection, il avait déjà fait des défilés et des shootings photo, notamment avec son frère jumeau, photographe amateur.

Plus d’infos : Mister France Occitanie

Mister France

Reportage et article : Benjamin Milla – EntreVoix

Leave a Comment