Le Coworking, travailler ensemble pour développer son réseau

Le Village référence du coworking à Nîmes

Le coworking (ou cotravail) regroupe deux notions : Un espace de travail partagé ainsi qu’un réseau de travailleurs indépendants, encourageant les échanges d’idées, de marchés, etc. En 2017, on compte près de 11300 espaces de coworking sur les 5 continents. C’est en Europe qu’ils sont les plus nombreux avec 760 espaces.

Origines et enjeux du Coworking

Plusieurs prototypes de ce qu’on appelle coworking sont apparus dès 1995. On peut notamment citer les hackerspaces. Il s’agit de tiers-lieu où des personnes ayant un intérêt commun (l’informatique par exemple) peuvent se rencontrer et collaborer. Mais les espaces de coworking sont officiellement nés en 2005 à San Francisco. Ces lieux de travail partagés se situent à mi-chemin entre travail à domicile et travail en entreprise. Ils combinent le confort du travail à domicile et la richesse sociale du travail en entreprise. En France, le premier espace de coworking apparaît en 2007 à Marseille, La Boate.

Le mouvement du coworking trouve son origine dans le monde du numérique. Depuis les années 2000, les NTIC (Nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication) se sont développées. Cela a permis une nouvelle forme d’organisation du travail. En effet, les anciennes théories du travail étaient pyramidales et hiérarchiques. Or, le coworking a bouleversé complètement ces schémas au profit d’une organisation plus horizontale. Celle-ci se concrétise par un travail en réseaux, par une agrégation ponctuelle de compétences se formant selon les projets. Cette manière de travailler est plus rapide, plus flexible, moins coûteuse et privilégie la convivialité.

Coworking,  repenser le système économique dominant

La Génération Y, née entre 1980 et 2000, contribue aujourd’hui grandement à cette révolution du travail. Pour cette génération, particulièrement précarisée au niveau de l’emploi, le coworking est une façon de repenser le système économique dominant. Avec un rapport moins hiérarchique dans l’Entreprise, ces actifs, jeunes pour la plupart  (développeurs, concepteurs, architectes web par exemple) maîtrisent relativement bien l’outil numérique.

Le coworking s’inscrit dans l’émergence de l’économie collaborative. Elle repose sur le partage ou l’échange entre particuliers de biens, de services ou de connaissances avec échange monétaire (vente, location, prestation de service) ou sans échange monétaire (don, troc, volontariat), par le biais d’une plateforme numérique de mise en relation. Donc, l’économie collaborative bouscule les modèles existants autant pour les consommateurs que pour les entreprises et elle se développe comme une alternative au chômage de masse des particuliers..

En outre, le coworking répond au besoin suivant : développer un réseau de solidarité et de partage pour favoriser la structuration d’un véritable réseau de cotravailleurs facilitant échanges, coopération et créativité.

Coworking et coopératisme de plateformes

Le coworking s’inscrit dans le cadre du concept de coopératisme de plateformes (en Anglais plateform cooperativism).  Il s’agit bien d’ un mouvement social international qui soutient le développement de plateformes sous un modèle coopératif, c’est-à-dire par l’association d’individus. Ces derniers sont unis à travers une société commune (exemple Le Village) gérée démocratiquement par ses membres afin d’atteindre un besoin ou une aspiration économique, sociale ou culturelle.

Coworking à Nîmes : “Le Village”

Le village est un exemple d’espace de coworking. Il se situe à Nîmes. Cette association a été initiée par un groupe d’amis et travailleurs indépendants nîmois (graphistes, urbanistes, gestionnaires de patrimoine, entrepreneurs…). Ayant travaillé ensemble, leur désir était de partager bien plus qu’un simple bureau. Ils souhaitaient créer un lieu pour échanger, prospecter de nouveaux marchés ensemble, s’entraider, se former pour évoluer.

Le Village consiste donc à louer une salle de réunion de travail  Cette location est proposée sous forme d’abonnements à la journée, au mois, à temps plein ou à mi-temps).

Le Village : https://www.levillage.co/

 

 

Leave a Comment