Un service civique volontaire en tant que médiateur culturel

Partie1


Partie2

 

Le service civique volontaire dans des secteurs d’activité variés

Charlie V. a décidé de faire un service civique volontaire en tant que médiateur culturel dans une association d’éducation populaire. Entre art, photographie, cinéma, théâtre et écriture, sa mission est de proposer des projets culturels à des publics qui n’ont pas l’habitude de côtoyer le milieu artistique et la culture.  Au-delà de la médiation culturelle, il est tout à fait possible de signer ce type de contrat dans le secteur de l’humanitaire, les hôpitaux, les maisons d’arrêt, dans des associations à caractère social, etc. Pour être volontaire, il faut avoir 25 ans maximum, être français ou citoyen de l’Union européenne. Les personnes justifiant d’un séjour régulier en France depuis plus d’un an peuvent signer un service civique volontaire.

Un atout sur le CV

Le service civique volontaire est une très bonne opportunité d’entrer dans la vie active. Parce qu’il ajoute une expérience professionnelle sérieuse sur un CV, les entreprises cherchant à recruter du personnel reconnaissent aisément ce type de mission. En développant le lien social, le service civique volontaire permet d’adhérer à des valeurs de partage et  de citoyenneté. L’engagement dans un service civique volontaire a également l’avantage de mettre en avant la motivation du candidat car celui-ci n’hésite pas à s’engager, pour une période de 6 à 12 mois dans une mission en faveur de la collectivité.

Un statut à part et un engagement

Le service civique volontaire est avant tout un engagement. Le jeune signataire se met à disposition d’une mission pour un temps déterminé. Ce n’est pas à proprement un emploi, le service civique volontaire ne permet pas d’obtenir des allocations assedic.  Donc, en sortie de contrat, le jeune volontaire n’est pas reconnu comme demandeur d’emploi. Cependant, si le signataire a occupé auparavant un emploi qui lui a permis d’obtenir des droits assedic, il récupère l’ensemble de ses droits : le service civique volontaire décale simplement l’obtention de ces droits dans le temps.

http://www.service-civique.gouv.fr/

Leave a Comment