Terroir et traditions viticoles au Mas Montel – Gard

Vignoble dans le Gard

Depuis le début des années 80, le vignoble languedocien connaît un grand changement tant sur le quantitatif que sur le qualitatif. Trop souvent réduit à une réputation médiocre, le Languedoc se réapproprie son terroir et entreprend une amélioration générale de son vignoble. La réimplantation de cépages traditionnels associée à des cépages typiquement méditerranéens contribue à cela.

Ces changements aboutissent à la classification progressive de son terroir et de ces vins en diverses AOC (Appellation d’Origine Contrôlée). Ceci garantit une qualité et une authenticité des produits. Les goûts des consommateurs hexagonaux et mondiaux sont de plus en plus exigeants sur la qualité et non plus sur la quantité.

Une véritable philosophie du vin

Pour Monsieur Dominique Granier, vigneron et Président de la Chambre de l’Agriculture du Gard, une équipe dynamique et soudée est la clef de la réussite. Se basant sur son expérience et le savoir faire de son équipe, il met tout en place pour qu’émerge une véritable philosophie du vin : le partage et la convivialité. Faire du vin pour tous, pour tous les goûts et pour toutes les bourses, telle est sa devise. Cela lui permet donc d’élaborer une large gamme de vins, du plus classique au plus distingué, sans jamais perdre de vue ses objectifs.

Le devenir de la viticulture et son ouverture

La mouvance actuelle du milieu viticole tend à réfléchir pour faire émerger une filière autour de l’œnotourisme. Aujourd’hui, il y a tout un public qui est susceptible de venir découvrir, goûter et acheter les vins du Languedoc. La viticulture, avec ses 60 000 hectares de vignes, 700 vignerons indépendants et sa soixantaine de caves coopératives, est l’un des principaux secteurs d’activités du Languedoc. Le Gard cumule avec ses monuments romains, ses plages et son patrimoine, tous les atouts pour faire émerger une nouvelle mouvance touristique. L’union des deux pourrait faire un grand cru.

http://www.masmontel.fr/