graines germées, de la vitalité et du plaisir

Graines germées, consommées depuis l’antiquité

La consommation pour l’alimentation de graines germées est très ancienne. En effet  l’homme en consomme depuis l’ antiquité. Elles faisaient partie du menu des Sumériens, des Celtes, des Chinois…. Le soja germé était consommé dans la Chine antique. Les Égyptiens cuisaient leur pain – le neideh – à partir de blé germé. En Orient, des fèves prégermées mijotaient avec de la tomate, de l’ail, du citron et de l’huile. Les bières, elles-mêmes étaient fabriquées à partir de malt d’orge germé par les Hounzas, peuple au nord du Pakistan actuel. Même le Capitaine Cook dut sa guérison du scorbut grâce entre autres à un cocktail d’orge germé et de miel.

Graines germées,  un aliment aux mille vertus

Pour les repas du quotidien, les graines germées se consomment tout simplement. Manger des graines qui sont en pleine germination est très bon pour notre santé. Une toute petite graine est un immense territoire caché ! En effet, elle porte en elle une future plante, une fleur ou même un baobab. Les graines germées font partie des aliments « biogéniques ». Destinées à nourrir la vigueur d’une plante ou d’un arbre en devenir, elles sont  source d’énergie et de vitalité, de vitamines et minéraux. Lorsque l’eau, la chaleur et la lumière réveillent la graine, celle-ci va multiplier son potentiel d’énergie. Ses vitamines et ses minéraux augmentent de manière spectaculaire. Ainsi la vitamine C augmente de 600%, la B6 de 500%, la B5 de 200%, la B2 de 1300%, la biotine de 50% et l’acide folique de 600%.

Graines germées, faciles à transporter

Lorsque l’on part en randonnée, on n’a guère envie d’alourdir son sac à dos ! Transporter ses rations alimentaires devient alors une corvée ! Partir sans rien n’est pourtant pas une excellente idée. De plus en plus de randonneurs emportent ainsi des rations de graines germées, faciles à digérer et faciles à caser dans des petites boites au fond du sac.

Graines germées, faciles à produire

Se lancer dans la production de graines germées est aisé et à la portée de chacun. Il suffit de se procurer un plat adapté, choisir des graines d’origine bio et les variétés qui vous conviennent le mieux. De la patience, de l’eau… Vous les regardez éclore, vous les rincez avec de l’eau filtrée, vous les débarrassez de leurs téguments en les lavant deux fois par jour jusqu’à la taille désirée. Ensuite, en salade ou sans autre préparation préalable, vous avez là un mini-jardin où que vous soyez… A déguster à tout moment.

Graines germées sur les marchés bio

A Nîmes, Madame Vatinel, micro-entrepreneur, transformateur et vendeur des graines germées, a démarré son activité il y a cinq ans ; elle achète ses graines chez des producteurs bio et les transforme chez elle dans son laboratoire qui se trouve près d’Uzès.
Madame Vatinel propose ses produits en vente sur les marché de Nîmes et d’Arles. Ses graines germées sont appréciées par des restaurants et boutiques bio qui en achètent en permanence. (Interview à écouter dans le son joint)

 

Pour infos : graines germées

Leave a Comment